GALERIE DE PORTRAITS : LES PERSONNAGES CI – DESSOUS ONT EU UN GRAND RÔLE DANS L'HISTOIRE DU XXe (20e) SIÈCLE QUI EST À NOTRE PROGRAMME (un grand rôle ne signifie pas que ce rôle fût bénéfique).

Il est utile de les connaître et de les citer dans un devoir.

Les numéros après des mots renvoient à la numérotation du vocabulaire.


Comme pour le vocabulaire, il faut apprendre la première phrase de la colonne "leur rôle", la suivante est facultative.


Personnages historiques Leur rôle Remarques


Chapitre 2 : la Première Guerre Mondiale, 1914 – 1918.



Jean Jaurès (1859 – 1914).


Source.
Penseur socialiste français qui a écrit sur l'armée et la guerre. Il a fait tout son possible pour empêcher le déclenchement de la PGM.

Il est assassiné, dans le dos, par Raoul Vilain, deux jours avant la déclaration de de la guerre par l'Allemagne à la France : il en est le premier mort.
Vilain sera acquitté.


Émile Driant (1855 – 1916).



Source.
Officier et écrivain français qui avait démissionné de l'armée mais se réengage lors de la PGM et meurt en défendant Verdun, lors du début de cette bataille qui est l'un des symboles de la Grande Guerre.

Il est présent dans la liste des trois personnages à apprendre (au moins) dans la chapitre sur la PGM.


Georges Clemenceau (1841 – 1929).



Source.
Homme politique français qui a dirigé le Gouvernement durant la Première Guerre Mondiale de 1914 – 1918.

Ses deux surnoms le résument bien :
le "Tigre" et le "Père la Victoire".

Il est présent dans la liste des trois personnages à apprendre (au moins) dans la chapitre sur la PGM.
Des rues, des places, des collèges, des lycées portent son nom et même un porte – avion français (aujourd'hui démantelé).



Pour lire le cours sur la PGM.

Le vocabulaire de la PGM.

Fiches sur la PGM.

Louise de Bettignies (1880 – 1918)



Agent secret durant la PGM.
Cet exemple montre que des civils, des femmes, s'engagent dans la guerre par patriotisme.

Elle est présente dans la liste des trois personnages à apprendre (au moins) dans la chapitre sur la PGM.


Woodrow Wilson (1856 – 1924).



Source.
Président des États – Unis durant la Première Guerre Mondiale de 1914 – 1918, il fait intervenir (32) son pays aux côtés de la Triple Entente (25).

Il pense à ce que sera l'après – guerre dans son discours des 14 Points et pense à la SDN (45).
Il a reçu le Prix Nobel de la Paix.



Pour lire le cours sur la PGM.

Le vocabulaire de la PGM.

Fiches sur la PGM.

Lénine (1870 – 1924).



Source.
Lénine, de son vrai nom, Vladimir Illitch Oulianov est un homme politique bolchevique (55) russe qui a mené la révolution russe du mois d'octobre 1917 et a créé l'URSS.

Il a mis en pratique les idées de Karl Marx.
Pour lire le cours sur l'URSS.

Fiche sur l'URSS.

Vocabulaire sur l'URSS.


Trotski (1879 - 1940).



Source.
Homme politique et révolutionnaire bolchevique (55) qui soutient Lénine en 1917. C'est lui qui crée l'Armée Rouge (56).

Comme il est un concurrent de Staline, celui - ci l'exlut du pouvoir avant de le faire assassiner en 1940.
Pour lire le cours sur l'URSS.

Fiche sur l'URSS.

Vocabulaire sur l'URSS.

Aristide Briand (1862 - 1932).



Source.
Homme politique français de la IIIe (3e) République. Il a aidé à la détente entre la France et l'Allemagne après la PGM.

Il a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1926.
J'en parle ici.

Gustav Stresemann (1878 - 1929).



Source.
Homme politique allemand de la République de Weimar qui s'efforce que son pays ne soit pas rejeté à cause de la défaite de 1918 et qui discute avec Briand pour améliorer les rapports franco – allemands.

Il reçoit comme lui le Prix Nobel de la Paix en 1926.
J'en parle ici et là.

Josef Staline (1879 - 1953).



Source.
Homme politique soviétique (71) qui succède à Lénine, élimine tous les concurrents et instaure en URSS (80) un régime de terreur, un régime totalitaire (81). Pour lire le cours sur l'URSS.

Pour lire la sous – partie sur l'URSS de Staline.

Fiche sur l'URSS.

Vocabulaire sur l'URSS.


Léon Blum (1872 – 1950).

Source.
Président du Conseil (Premier Ministre) du Front Populaire en 1936, il fait des réformes sociales connues sous le nom d'Accords Matignon (1936).

Il est jugé par le régime de Vichy et envoyé dans un camp nazi.
Pour lire le cours sur le Front Populaire.

La fiche du Front Populaire.

Le vocabulaire de ce chapitre.

Benito Mussolini (1883 – 1945).


Source.
Homme politique italine qui arrive au pouvoir dans son pays et instaure le régime fasciste dont il est le chef.
Le fascisme est une idéologie nationaliste, avec un pouvoir dictatorial et un parti unique.

Il finit par s'allier à l'Allemagne nazie.

En 1943, le roi d'Italie le démet de ses fonctions.

Il est exécuté par des partisans en 1945.
L'étude de l'Italie fasciste n'est plus au programme au Collège depuis plusieurs années.

Adolf Hitler (1889 – 1945).



Source.
D'origine autrichienne, Hitler a fait la PGM. Il est devient ensuite un homme politique en Allemagne, est élu et nommé Chancelier.

Il fait de l'Allemagne un pays totalitaire.

Ses projets en Europe provoquent la SGM. Il est aussi responsable de la Shoah.
Pour lire le cours sur le nazisme (version à télécharger).

La fiche du nazisme.

Le nazisme en dix points.

Le vocabulaire de ce chapitre.


Philippe Pétain (1856 – 1951).


Source.
Le vainqueur de Verdun, en 1916, est  devenu le chef de l'État Français qui a conduit la France sur la voie de la collaboration avec les nazis. Pour lire le cours sur la France durant la Seconde Guerre Mondiale et la Collaboration.

La fiche de la France durant la Seconde Guerre Mondiale et la Collaboration.

Le vocabulaire de ce chapitre.


Pierre Laval (1883 – 1945).


Source.
Homme politique français qui devient le Premier Ministre de Pétain.

Il est partisan de la collaboration avec l'Allemagne nazie.
Pour lire le cours sur la France durant la Seconde Guerre Mondiale et la Collaboration.

La fiche de la France durant la Seconde Guerre Mondiale et la Collaboration.

Le vocabulaire de ce chapitre.




Winston Churchill (1874 – 1965).

Source.
Premier Ministre anglais durant la SGM. Il mène son pays qui combat seul contre l’Allemagne nazie jusqu'en 1941.



Charles de Gaulle (1890 - 1970).


Source.
Militaire de carrière, il combat durant la PGM et encore en Pologne contre les troupes bolcheviques.

Entre les deux guerres, il réfléchit à la guerre future qui selon lui sera mobile.

Il combat et remporte des victoires en 1940.

Nommé au Gouvernement par Paul Reynaud, il assiste au défaitisme du Gouvernement français qu'il refuse.

Il part à Londres et lance son Appel qui fonde la Résistance et la France Libre.

Après la guerre, il se retire de la vie politique pour revenir en 1958 et fonder la Ve République.

Il met fin à la guerre d'Algérie qui devient indépendante en 1962.

Il aura lutté toute sa vie pour que la France soit puissante à l'image de son histoire et joue un rôle dans le monde.

Cette manière de penser et d'agir en politique se nomme le gaullisme.
Pour lire le cours sur la Résistance française durant la Seconde Guerre Mondiale.

La fiche de la Résistance.

Le vocabulaire de ce chapitre.

Nous retrouvons Charles de Gaulle dans le chapitre consacré à la France depuis 1958.

Il a un site qui lui est dédié.




Jean Moulin (1899 – 1943).


Source.
Préfet français engagé dans la Résistance.
Envoyé par de Gaulle pour unifier les mouvements de Résistance
.

Il est arrêté et torturé mais ne parle pas.


C'est lui, Rex, dans le film Alias Caracalla.
Ses cendres sont déposées au Panthéon en
1964.

À cette occasion, Malraux fait un discours poignant.





Daniel Cordier (1920 –).


Source.
Daniel Cordier, avant guerre, a des idées politiques qui sont celles des Ligues (comme celles de l'Action Française de Maurras).

Il s'engage et rejoint la France Libre dès juin 1940.

Il est le secrétaire de Jean Moulin, son homme de confiance, son fidèle, son biographe.

Le film Alias Caracalla rend hommage à la Résistance où il a joué un grand rôle.
Il mériterait d'entrer au Panthéon pour être à côté de son patron, Rex.

Mais il n'est pas encore mort, grand bien lui fasse !




Geneviève Anthonioz - de Gaulle (1920 – 2002).

Source.
Nièce de Charles de Gaulle, Résistante, déportée dans le camp nazi de Ravensbrück






Manouchian (1906 – 1944).

Source.
Résistant français d'origine arménienne.

Il appartenait à la Résistance communiste des FTP – MOI.




Joséphine Baker (1906 – 1975).

Source.
Très célèbre danseuse, émigrée des États – Unis où elle vient d'un milieu très pauvre.

L'on sait moins qu'elle s'est engagée dans la Résistance dans les services secrets de la France Libre.

Elle a été décorée pour ses faits d'armes.

C'est d'autant plus remarquable que le milieu des arts, du cinéma a été peu engagé, c'est le moins que l'on puisse dire, dans la Résistance, à l'exception notable de Jean Gabin. Un autre grand.
Je me suis permis de choisir une photo d'elle issue de ses spectacles qui ont eu un succès immense en France.

Après la guerre, elle s'est aussi occupé d'enfants abandonnés et y consacré sa fortune.

Elle a aussi lutté pour les droits des noirs aux États – Unis après la SGM.

Bref, une grande dame.





André Malraux (1901 – 1976).

Source.
Ecrivain et Résistant français sous le nom de Colonel Berger.

Il a aussi combattu 
durant la guerre d'Espagne dans les rangs des Brigades Internationales
du côté de la République espagnole.

Il sera ministre de la Culture, sous la Présidence du Général de Gaulle, au début de la Ve République.
Ses livres sont à lire en priorité ;-)




René Char (1907 – 1988).

Source.
Poète et Résistant. Ses poésies sont à lire en priorité !




Vercors (1902 – 1991).

Source.
Écrivain et Résistant. Fondateur des Éditions de Minuit.

Jean Bruller est son vrai nom.

Il fut l'ami de Diego Brosset.
Lisez Le silence de la mer !






Maréchal Leclerc (1902 – 1947).
Philippe de Hauteclocque dit Leclerc

Source.
Militaire de carrière, il s'engage du côté de de Gaulle. Koufra, c'est lui. C'est encore lui, avec son unité, qui entre le premier dans Paris le 25 août.

Il a sa statue à la Porte d'Orléans, par où il est passé.
Les trois noms qui suivent sont des noms de militaires français qui ont joué un rôle et pas n'importe lequel dans notre Histoire nationale.

Comme le patriotisme n'a jamais fait de mal à personne je me permets de vous les citer.

Leclerc et de Lattre sont très célèbres, à juste titre, Diego Brosset un peu moins mais il a bien mérité de la patrie. Le général Brosset a eu une courte mais bien remplie.

Ces hommes ont servi la France, pas leurs intérêts.




Maréchal de Lattre de Tassigny (1889 – 1952).

Source.
Militaire de carrière engagé dès la PGM, il rejoint la France Libre et commande ensuite les troupes durant la guerre d'Indochine.

C'est lui le représentant français lors de la capitulation allemande à Berlin, le 8 mai 1945.






Général Diego Brosset (1898 – 1944).

Source.
Militaire de carrière (il s'engage lors de la PGM), écrivain, il est en poste en Colombie en 1940 mais il tient à se battre et rejoint de Gaulle. En lisant le lien à droite, vous saurez plus sur sa vie. Et sa mort.




Félix Éboué (1884 – 1944).

Source.
Gouverneur de la colonie d'AOF du Tchad. Il se rallie à de Gaulle et à la France Libre.

Une station de métro à Paris porte son nom. Peu de passagers doivent savoir qui il était, c'est dommage.
L'image choisie est un timbre : je vous parlerai et vous montrerai des timbres sous peu.

AOF : Afrique Occidentale Française. Ce terme désigne les colonies françaises à l'ouest de l'Afrique.





Frantz Fanon (1925 – 1961).

Source.
Penseur et écrivain français de Martinique qui a lutté contre le racisme.

Il s'engage dans l'armée française et se bat pour la France Libre.
Nous retrouverons Frantz Fanon quand nous parlerons de la guerre d'Algérie et je complèterai alors ces lignes. Il a fait des choix qu'il faut expliquer.



Claus Schenk von Stauffenberg (1907 - 1944).



Source.
En français.
Officier allemand qui tente de tuer Hitler le 20 juillet 1944.

Il a organisé un complot qui montre l'existence en Allemagne d'une opposition à Hitler.

Le complot échoue. Von Stauffenberg et d'autres sont exécutés.
Stauffenberg et Scholl vous  seront sans doute inconnus : ce sont des résistants allemands au nazisme. Nous en parlerons en cours.


Sophie Scholl (1921 – 1943).



Source.
Étudiante allemande qui s'est opposée au nazisme, avec un groupe de jeunes allemands antinazis qui avait créé le groupe de la Rose Blanche.

Elle est arrêtée et exécutée avec d'autres membres du groupe.





Varian Fry (1907 – 1967).

Source en français, en anglais.
Journaliste américain qui arrive en France en 1940 après la défaite, et qui, à Marseille, se démène pour que des antinazis et des juifs obtiennent un visa qui leur permettra de fuir l'Europe nazie.

Il a sauvé ainsi environ 2000 personnes.





Oskar Schindler (1908 – 1974).

Source. En français.
Industriel allemand sudète originaire de Tchécoslovaquie, entré au parti nazi.

Il sauve 1100 juifs en les faisant travailler dans ses usines et en les protégeant.
Il a été désigné par l'État d'Israël comme un Juste parmi les nations ainsi que sa femme.

Cette distinction honore ceux qui ont sauvé des juifs de la Shoah.

Il est honoré au mémorial israélien de Yad Vashem.

Voir aussi ici.
Nous reparlons de cela en cours.

Steven Spielberg a fait un film sur son action : La Liste de Schindler, en 1983.




Source.





Source.
Harry Truman
Président des États – Unis
Il a énoncé la Doctrine Truman et a décidé d'aider les pays à se reconstruire afin de ne pas les laisser tomber dans le camp de l'URSS. Cette aide est le plan Marshall (199).




Source.
George Marshall : général américain qui a donné son nom à un plan d'aide économique pour aider l'Europe à se reconstruire à l'époque de la guerre froide.




Source.
Gandhi (1869 – 1948), homme politique indien qui mena son pays vers l'indépendance.
Il défendait la non – violence.


Mao Ze Dong, 1893 – 1976.



Source.
Dirigeant communiste chinois qui fonde la République Populaire de Chine en 1949.

Alliée au début de l'URSS, la Chine devient sa rivale mais comme chez les Soviétiques, le régime communiste chinois est une dictature.